Pions pendants

De Wiki expérimental
Fichier:Page en construction.png
Cet article est une ébauche à compléter.
Vous pouvez partager vos connaissances en le modifiant.



Chess zhor 26.png
Chess zver 26.png
a8 b8 c8 d8 e8 f8 g8 [[Fichier:c

d.png|26px|h8]]

a7 b7 c7 d7 e7 f7 [[Fichier:cpd

d.png|26px|g7]]

h7
a6 b6 c6 d6 e6 [[Fichier:c

d.png|26px|f6]]

g6 h6
a5 b5 c5 d5 [[Fichier:c

d.png|26px|e5]]

f5 g5 h5
a4 b4 c4 [[Fichier:c

d.png|26px|d4]]

e4 f4 g4 h4
a3 b3 [[Fichier:c

d.png|26px|c3]]

d3 e3 f3 g3 h3
a2 [[Fichier:cpl

d.png|26px|b2]]

c2 d2 e2 f2 g2 h2
[[Fichier:c

d.png|26px|a1]]

b1 c1 d1 e1 f1 g1 h1
Chess zver 26.png
Chess zhor 26.png
{{{75}}}

On appelle pions pendants deux pions centraux situés côte à côte sur la même rangée, sans pion de leur camp sur les colonnes adjacentes et sans pion adverse sur leurs colonnes.

Leur force réside dans leur contrôle des cases centrales situées devant eux. Leur faiblesse réside dans leur manque de mobilité, l'avancée de l'un ou de l'autre créant des cases faibles qui pourront être occupées par des pièces adverses.

Cette configuration se retrouve fréquemment dans les parties issues du gambit dame refusé. Modèle:Refnec

Voir aussi

Modèle:Portail