Roi et cavalier contre roi et pion

De Wiki expérimental
Fichier:Page en construction.png
Cet article est une ébauche à compléter.
Vous pouvez partager vos connaissances en le modifiant.

Au jeu d'échecs, les finales Cavalier contre un pion surviennent lorsqu'un camp possède seulement son roi et un cavalier, et que l'autre ne détient plus qu'un roi et un pion.

Cas général

En règle générale, la partie se conclut par la nullité, car le Cavalier, soutenu par son roi, parvient à se sacrifier contre le pion, et une position roi contre roi est nulle. Parfois, la partie est tout simplement nulle car le camp avec le pion ne peut le promouvoir du fait d'un échec perpétuel. Il existe cependant des exceptions, notamment lorsque le pion est un pion-tour, où le Cavalier ne peut l'arrêter, et où, le pion étant promu, il assure la victoire contre le camp possédant le cavalier.

Une illustration de la difficulté d'arrêter un pion-tour

Modèle:Diagramme d'échecs petit La solution contre le meilleur jeu noir de l'étude ci-contre de Nikolaï Grigoriev est:

1. Cb4! h5
2. Cc6[1] Re4![2]
3. Ca5!![3] h4[4]
4. Cc4 Rf3[5]
5. Ce5+[6] Rg3
6. Cc4 Rf4
7. Cd2, suivi de 8. Cf1(+).

Le Cavalier peut ainsi empêcher un pion-tour d'aller à dame si le pion n'a pas encore atteint la septième rangée, et si le cavalier peut contrôler une case (ici, f1 ou g4) sur le trajet du pion vers la case de promotion (mais pas cette case elle-même)[7].

Références

  1. 2. Cc2+? Rf2 et 2. Cd5+? Rf3
  2. 2...h4 3. Ce5 h3 4. Cg4+ Rf3 5. Ch2+ Rg2 6. Cg4 Rg3 7. Ce3! et si 7...h2, alors 8. Cf1+ suivi de 9. Cxh2
  3. 3. Ce7 h4 4. Cg6 h3, et 3. Cb4 h4
  4. 3....Rd5 4. Cb3 h4 5. Cd2 suivi de 6. Cf1
  5. 4...h3 5. Cd2+ Re3 6. Cf1+ et 7. Ch2
  6. 5. Cd2+? Re2 6. Ce4 h3 7. Cg5 h2 8. Ce4 Rf3!
  7. Modèle:Lien, Pandolfini's endgame course, Simon & Schuster Inc., 1988, Modèle:ISBN, p. 198.

Bibliographie

Modèle:Portail